Les sessions

Si les visées clés d’une psychanalyse corporelle sont, une prise en main de notre histoire personnelle afin de mettre du sens sur notre « comportement traumatique », et une profonde réconciliation avec notre passé et les acteurs de celui-ci (en commençant bien-sûr par soi-même)… cela demande du temps… et c’est bien ainsi !

Cette démarche nécessite une constance, un rythme que seule notre intériorité décide…et cela en dépit des valeurs que le monde moderne semble prôner. Pourtant ce rythme peut être tellement bénéfique.

Quand la tête laisse parler le corps, l’inconscient se manifeste d’une façon assez incroyable jusqu’à revivre et raconter dans les moindres détails ce qui est arrivé trente ou quarante ans plus tôt. Convenir de  cette histoire qui ressurgit n’est pas chose aisée. Se mettre en face de la responsabilité qui est la nôtre dans celle-ci, quel qu’en soit le scénario. est  un parcours et une conquête. Cette investigation sollicite notre plus grande sincérité.

Il va falloir accepter ce qui a été, et se muscler intérieurement en humilité car en en dépit de notre bonne volonté nous ne pouvons faire l’économie de ses batailles intérieures.  La vérité se distille, demande qu’on l’apprivoise, qu’on s’en approche avec délicatesse… « elle se gagne ». Néanmoins, il y a un bénéfice précieux et immédiat à cela. Au fil de cette recherche, cette rencontre avec le plus intime de soi mobilise et forge des forces qui se développent tels que l’endurance, la patience, la mesure, le discernement… Ces forces servent notre existence dans tous les secteurs.

Qui pourrait contester d’avoir besoin de ces même qualités face aux difficultés que l’on rencontre parfois dans le couple, la vie professionnel, avec les enfants,…?

Et quand le niveau 7 de lapsus corporel est atteint, ce niveau de réconciliation complète avec  histoire, nous assistons au fait que nous sommes traversés par une force d’amour et de compassion potentiellement riche en conséquences  sur notre présent et  notre futur.

Cette force d’amour et de paix requiert une certaine gravité. Si besoin était, les actualités du monde souligne la nécessité de les développer.

La psychanalyse corporelle se déroule selon des sessions en résidentiel.

La psychanalyse corporelle n’est pas une thérapie, elle s’adresse à tout adulte en bonne santé psychique et physique qui souhaite être en paix avec son histoire et  s’apaiser dans ses liens sociaux, familiaux éclairés par la connaissance de celle-ci et des choix comportementaux qu’elle a engendrés.

« La connaissance doit être mise au service de ce qui la dépasse et ce qui la dépasse, c’est chacun de nous » Jean-Claude Ameisen